Un projet pour l'édition électronique de la Glose ordinaire de la Bible

Version imprimable

FRANCAIS L’historiographie des dernières décennies a largement démontré l’importance des Gloses de la Bible pour la culture médiévale, religieuse et profane. Parmi elles, la Glosa ordinaria, née à l'École cathédrale de Laon au seuil du XIIe siècle, très vite diffusée dans tout l'Occident chrétien, a joué un rôle capital dans l’histoire de l'exégèse, de la prédication et de la théologie, au moins jusqu’à la fin du Moyen Âge. Cette œuvre est encore d'accès difficile. Les éditions imprimées, depuis la fin du XVe siècle jusqu’au XIX e siècle (Patrologie latine), ne représentent qu’un état tardif de cette Glose, établi à partir d’une tradition manuscrite mal identifiée : le texte, tantôt interpolé, tantôt mutilé, en est en tout cas incertain. Les versions électroniques de la Glose ordinaire disponibles aujourd’hui ne proviennent que de l’édition de Migne : Patrologia latina database et VulSearch - http://www.vulsearch.sf.net (cette dernière incomplète). L’édition incunable de référence (Strasbourg, Adoplh Rusch, 1480/1481) n’est, elle, accessible qu’à travers le fac-similé commercialisé par les éditions Brepols, ou des images numériques couleur grâce aux initiatives et à la collaboration de bibliothèques publiques. La recherche dans le texte reste donc, par ces moyens, lente et aléatoire, et incertaine. Par ailleurs, de nombreux travaux de recherche et d’édition sont en cours, sans liens ni coordination. Plusieurs ont déjà abouti à des éditions critiques partielles : Mary Dove a publié la Glose sur le Cantique dans le Corpus christianorum (1997), Alexander Andrée les prothemata et le ch. 1 de la Glose sur les Lamentations (2005). La publication de l'ensemble de la Glose demandera sûrement encore de nombreuses décennies [voir état d'avancement des travaux  et travaux en cours].

Forts de ces constats, les chercheurs signataires de cette page, engagés à des titres divers dans l’étude des Gloses de la Bible ou de la culture médiévale, ont commencé à construire un projet scientifique d’édition électronique de la Glose ordinaire visant à faciliter le travail des historiens et les échanges scientifiques. Notre projet consiste à offrir une version texte (full text) – mise en accès libre et gratuit sur Internet – de l’édition de 1480/1481 de la Glose ordinaire. Il ne s’agit de ce fait ni d’une édition critique, ni de la simple diffusion d’images, mais de la transcription en caractères typographiques modernes d’un exemplaire de l’incunable de Strasbourg. Cet outil de recherche offrira de multiples possibilités d'interrogation (statistique textuelle, lexicographie, etc.), d’annotation (sources, variantes, listes de manuscrits, etc.), de comparaisons synoptiques avec d’autres gloses médiévales, comme les Postilles d’Hugues de Saint-Cher en cours de traitement

Un défi technique : les contacts pris avec des informaticiens, chercheurs spécialistes de la reconnaissance optique de caractères (OCR), ont fait ressortir que la technique de transformation des images de l’incunable en texte est encore loin d’être acquise. Elle se heurte notamment aux problèmes posés par les polices de caractères anciennes, les abréviations latines, etc. Nous nous proposons cependant de rassembler les résultats des premiers essais en cours et d’autres contributions dans un portail de ressources numériques. Une fois le texte obtenu, il faudra réfléchir à sa structuration : nous envisageons d’utiliser le langage XML, parfaitement adapté à une édition électronique, et qui permet un travail cumulatif sur les fichiers, pour les amender ou les enrichir.

Appel à collaboration : la réalisation du projet appelle la rencontre et la mise en commun des compétences de tous ceux qui travaillent à l’immense chantier des gloses de la Bible et de la culture biblique de l’Occident médiéval. Sans porter préjudice aux initiatives de chacun ni entraver, évidemment, leur liberté éditoriale, il s’agit de créer une plate-forme scientifique permettant de favoriser les échanges, de coordonner la recherche et d’éviter la dispersion des forces. C’est pourquoi nous serions heureux de recevoir vos observations et vos suggestions, et de vous compter au sein du réseau international que nous nous proposons de mettre en place. Nous vous invitons donc à nous contacter sans tarder par email à l’adresse contact@glossae.net

 

Louis-Jacques BATAILLON † (Commission léonine)

Nicole BÉRIOU (Université Lyon 2, Institut universitaire de France)

Marjorie BURGHART (École des Hautes Études en Sciences Sociales)

Gilbert DAHAN (CNRS-École Pratique des Hautes Études)

Martin MORARD (CNRS-Laboratoire d'étude des monothéismes / Institut de recherche et d'histoire des textes)

ShareThis
Français